À la découverte de l’art péruvien

Le Pérou est une contrée qui se trouve dans l’ouest de l’Amérique du Sud. Il partage ses frontières avec la Colombie, le Brésil, l’Equateur et la Bolivie. Le pays a été découvert par Francisco Pizzaro en 1527. C’est une ancienne colonie espagnole. De ce fait, l’art péruvien est le résultat de la fusion entre la tradition de l’ère précolombienne et l’apport des conquistadors. Aussi, l’artisanat péruvien est particulièrement riche et varié.

On peut découvrir une multitude d’objets artisanaux à travers le pays. Les artisans colombiens utilisent divers matériaux, dont la laine d’alpaca, qui sert à confectionner des pulls, des sacs, et des tissages à suspendre au mur. Mis à part cela, la poterie reste aussi l’une des activités phare du Pérou. Les péruviens utilisent divers techniques dont la « la peinture négative » et la « colombine ».

Musique et danse péruvienne

La musique et la danse péruvienne reflètent bien la multi culturalité du Pérou. On peut y trouver divers instruments comme le « pinkullo », une sorte de flute mesurant jusqu’à 1 m, le « charango », guitare réalisée avec une carapace de tatou et «l’antara ». Le style musical varie selon les régions. Par exemple, le « vals peruano » domine sur la côte. Il s’inspire de la valse viennoise, mais se distingue de cette dernière parce qu’il est plus rythmé et plus rapide.

Quant à la danse péruvienne, qui fait le bonheur des bourlingueurs en voyage Pérou, elle comprend plusieurs variétés, dont le Festejo et La Marinera Diablada. Le Festejo est une danse afro péruvienne vénant de la région de Lima et d’Ica. Il se performe en couple, où la femme essaye de provoquer l’homme et ce dernier tente de séduire sa partenaire. Concernant la Diablada, elle vient de Puno et évoque la lutte entre le bien et le mal. On peut surtout l’admirer lors de la Fête de la Virgen.

L’art culinaire péruvien, une découverte pleine de saveur

La cuisine péruvienne est d’une richesse impressionnante. Il parait qu’elle a le plus grand nombre de plats au monde. Mis à part cela, on peut trouver les meilleurs restaurants dans les villes touristiques comme Lima et Cusco. En effet, Lima est connue comme étant une destination gastronomique phare du continent américain. L’un des plats les plus emblématiques du Pérou est le cheviche. C’est un plat que l’on prépare avec des poissons ou des fruits de mer crus que l’on marine avec du jus de citron vert. Concernant les boissons, le choix est assez large.

Par exemple, on peut se désaltérer avec de la chicha morada. C’est un rafraichissement élaboré à partir de l’eau de cuisson et de la cannelle. Outre cela, L’Inca kola est aussi une boisson phare en pérou. Il s’agit d’un soda qui a un gout de chewing-gum à la camomille, plus apprécié que le Coca-Cola au Pérou. Notons à titre d’information que le Pérou a été élu meilleure destination culinaire au monde lors de l’édition mondiale des World Travel Awards en 2015.

Laisser une réponse

*