Visiter l’Istanbul insolite un week-end: les lieux à ne pas manquer!

Envie de dépaysement total le temps d’un week-end ? Aux confins de l’Europe, Istanbul et ses mystères vous attendent pour 2 jours de pur enchantement !

Au croisement de l’Europe et de l’Asie, Istanbul, trépidante métropole turque, raconte à travers ses prestigieux monuments, sa fabuleuse histoire, comme en témoignent ses vestiges antiques mêlés depuis la nuit des temps à l’art Byzantin et Ottoman. Des bruits résonnent inlassablement dans le paysage d’Istanbul, cris de mouettes et sirènes de bateaux comme un écho sur les eaux du Bosphore.
Istanbul, hier encore Constantinople, est une ville idéale pour un court séjour, un week-end printanier ou estival. Au carrefour de l’Orient et de l’Occident, elle n’en finit pas de charmer le voyageur…..

Istanbul, ville aux trois visages, vous entraînera dans un voyage insolite et vous immergera dans des mondes et des ambiances à chaque fois différents, un quartier asiatique, un Istanbul vintage dans sa partie plus ancienne et une ville tournée vers le 21ème siècle avec un Istanbul plus moderne et contemporain.

Une journée dans le vieil Istanbul

Sultanahmet, considéré comme le vieil Istanbul est séparé de la partie contemporaine de la ville par l’estuaire de la Corne d’Or. Votre visite de la capitale Byzantine commencera par cette partie de la ville qui vous plongera dans plus de mille ans d’histoire, à la recontre de deux civilisations.

Arrêtez-vous pour admirer la célèbre mosquée Sainte-Sophie, le plus grand monument religieux chrétien durant dix siècles, jusqu’en 1453, date de la prise de Constantinople. Il s’est depuis transformé en musée sous le règne d’Atatürk en 1935. Sa construction, une merveille d’architecture, compte une immense coupole et se dresse à 56 mètres de hauteur.

Continuez par la visite de la non moins célèbre Mosquée Bleue érigée au 17ème siècle, entourée de ses six minarets. Elle doit son nom aux milliers de carreaux bleus en faïence d’Iznik qui la décorent, un vrai bijou d’élégance et de finesse.

A deux pas de la Mosquée Bleue, se trouve la la citerne basilique, oeuvre de Constantin qui mérite également une petite halte.

Ne quittez pas le quartier de Sultanahmet sans un détour au palais de Topkapi, sur la pointe du Sérail, surplombant la Corne d’Or, le Bosphore et la mer de Marmara. Ce palais, résidence des sultans pendant plus de quatre siècles depuis la prise de Constantinople, bâtisse impressionnante, couvre plus de 70 hectares et possède des cours intérieures, des jardins agrémentés de fontaines rafraîchissantes mais surtout, un harem et un trésor, à découvrir absolument.

S’il existe un site incontournable, à ne pas manquer lors de votre week-end à Istanbul, c’est bien le Grand Bazar, le plus grand marché couvert au monde. Ce souk, bâti au 15ème siècle, abrite plus de 4000 échoppes réparties dans des dizaines de ruelles regroupées par thèmes, tapis, verroterie, narguilés… Vous y trouverez absolument de tout, le pittoresque du lieu en prime ! Le marchandage est non seulement recommandé mais obligatoire !

Pour vous loger, si vous aimez sortir le soir, réservez un hôtel dans la partie la plus contemporaine et vibrante de la ville, à Beyoglu où bars, boîtes de nuit et restaurants vous attendent. Pour garder un souvenir inoubliable de votre escapade turque, allez prendre un verre au bar «le 360°» au dernier étage de l’immeuble Misir, pour profiter d’une vue panoramique exceptionnelle ou rendez vous dans les nombreuses boites ou restaurants à ciel ouvert dans le quartier d’Ortaköy qui s’étalent en bordure du Bosphore.

Retour au 21ème siècle, Istanbul d’aujourd’hui

Passez la deuxième partie de votre week-end à Istanbul dans l’ambiance moderne de la capitale Byzantine que vous découvrirez autrement, en traversant la Corne d’Or par le pont de Galata. Outre la vue splendide offerte à votre regard, c’est une nouvelle facette de la ville qui se dévoilera devant vous, moins touristique, mais plus moderne, notamment dans les quartiers de Pera et de Galata. Cette partie d’Istanbul que domine la tour génoise de Galata, découvrant une vue imprenable sur le Bosphore et sur la ville, est un des endroits les plus cosmopolites et les plus branchés d’Istanbul.

Partez vous balader sur la place Taksim pour vous immerger complètement dans le cœur de l’Istanbul d’aujourd’hui, joyeux dédale d’artères piétonnières bordées de magasins, bars, restaurants et boites branchées qui ne désemplissent jamais de jour comme de nuit. Dans le quartier de Pera vous retrouverez quelques souvenirs de l’âge d’or d’Istanbul comme le mythique Pera Palace, Hôtel où Greta Garbo, Joséphine Baker, Mata Hari et Ernest Hemingway avaient pris l’habitude de séjourner.

Si vous recherchez calme et tranquillité, le quartier de Cihangir entre le Bosphore et la place Taksim saura vous séduire par son côté bobo, animé par des bars sympas fréquentés par une clientèle plutôt arty et intello.

Les balades

La mer, à deux pas, invite aux promenades en bateau proposées depuis la gare maritime d’Eminönü. Vous pourrez également effectuer d’autres mini croisières sur le Bosphore en fonction du temps dont vous disposerez.
Évadez vous quelques heures sur les îles des Princes, un vrai plaisir par beau temps ! A environ vingt kilomètres d’Istanbul, ces petites îles abritent depuis le 19ème siècle de belles résidences, vous pourrez vous y baigner et vous promener en profitant de la nature et de la beauté de la mer de Marmara.